fabrication d'une encoche simple

tout d'abord, je sélectionne le fut: l'arc utilisé fait 57#@28" je prends dons un fut spiné à 55/60 lbs. Un truc: quand je vais acheter mes fûts dans l'archerie du coin, je fais systématiquement rouler tous mes fûts sur le comptoir en verre afin d'en vérifier la rectitude cela me permet d'éliminer bon nombre de futs tordus. Parfois je ne repars même pas avec le nombre de fûts que je voulais acquérir.

 De manière à obtenir un bon point d'équilibrage je rabote les 20 derniers cm du fut en direction de l'encoche. le fut est d'un diamètre originel de 23/64 il est maintenant proche de 5/16.  En ponçant soigneusement on élimine les traces d'outils.

Un diamètre inférieur au niveau de l'encoche facilite aussi la sortie de flèche ce qui n'est pas à négliger pour un arc sans fenêtre d'arc ou le paradoxe de l'archer est assez important.
temps: 4 min et 50s en comptant le ponçage

g

Je commence à tailler l'encoche.
Pour plus de solidité de l'encoche, il est conseillé de la tailler perpendiculairement aux cernes de croissances. On dit aussi que cela permet d'avoir un spine plus rigide mais je n'ai pas observé de différence vraiment notable. Avec une scie à onglets je taille un encoche triangulaire de environ 7mm de profondeur. Entre le bord du trait de scie et le rebord du fut il faut compter environ 2 mm.

g


Ensuite à l'aide d'une petite lime ronde type de celles utilisées pour aiguiser les tronçonneuses on arrondit l'intérieur de l'encoche. il est important de limer jusqu'à ce que tout trait de scie au fond de l'encoche ai disparu pour plus de solidité. On peut aussi avec la lime arrondir les bords de l'encoche pour que la corde coure moins de risques d'être endommagée. Je crois que cela a une fonction plus esthétique que fonctionnelle mais personnellement j'aime bien le look.

g

 
Puis au papier de verre de 80 ou de 120 on ponce tout autour de l'encoche pour encore arrondir le tout. l'encoche est un peu moins profonde et est plus solide.

g

 
On finit avec une ligature. elle permet de renforcer l'encoche. sans la ligature, cette encoche est fragile. avec elle devient quasiment indestructible. Le choix du fil pour la ligature est largement une question de choix personnel. J'ai utilisé du tendon, du tendon artificiel du fil de pêche, du fil de lin, du fil dentaire de la filasse, etc... le choix est large et fonction de l'effet recherché. Il est important une fois la ligature réalisée (si elle n'est pas faite en tendon ou la procédure est différente) de mettre un point de colle (j'utilise de la superglue) afin de sceller la ligature.

g


temps: 3 min 45s de la découpe à la scie à la ligature