Joindre un arc à la poignée

Quand on fabrique un arc simple, on à la possibilité de partir d'un pièce de bois qui formera l'intégralité de l'arc. Toutefois, il arrive aussi que l'on ait a disposition que des pièces de bois de trop petite taille pour fabriquer un arc. On peut alors joindre ces pièces au niveau de la poignée du futur arc. Les deux parties seront jointes avec un joint spécial et collées entre elles.

Il existe plusieurs type de joints. Par ordre croissant de difficulté a réaliser et de surface de collage, on trouve le joint en V, le joint en Z et le joint en W

ee

La jointure en V est la plus simple a réaliser mais c'est aussi celle qui présente le moins de surface de collage. La jointure en W présente une surface de collage très importante mais elle est difficile a réaliser. J'utilise donc couramment la jointure en Z. Je travaille à la scie a ruban. donc avant de faire la moindre découpe, il faut que je m'assure que la pièce que je vais découper a une belle section bien rectangulaire. Si ce n'est pas le cas, la découpe risque de partir dans tous les sens. On voit au passage que les premiers cernes sont assez serrés.

e

Je prends mes marques à l'aide d'un crayon de papier. il s'agit de tracer une droite représentant le milieux de la future poignée. On dessine ensuite les bords de la poignée et l'on trace les diagonales. Dans mon cas, la poignée fera 1" de large pour 5" de long. Le tracé est extrêmement important. Si il n'est pas strictement identique sur les deux pièces a joindre on court le risque d'avoir deux élément qui ne se joindront pas du tout.

ee

Une fois toutes les mesures bien prises on peut commencer la découpe. Maintenant je dispose d'une scie a ruban, je travaille donc avec. On gagne pas mal de temps mais sur ce type de découpe, le réglage de la scie doit être parfait sous peine de déraper. la pièce sera alors fichue. Je préfère effectuer mes découpes à l'interieur du trait. j'aurais pas la suite besoin de faire des ajustages mais ça évite les erreurs de découpe. Bien entendu, on peut faire les découpes à l'aide d'une scie. Si l'on ne maîtrise pas un minimum la scie a ruban, c'est même recommandé. On travaille moins vite, on a donc moins de chances de commettre des erreurs de découpe. Il vaut mieux prendre une scie avec une denture fine et une lame étroite pour plus de précision. Parmi les scies adaptées, j'ai trouvé qu'une scie a panneau Stanley allait très bien. Plus récemment j'ai fait l'aquisition d'une scie japonaise ryoba qui est encore mieux car la lame est plus étroite. le trait est donc plus précis.

ee

Une fois les découpes effectuées, on vérifie une première fois l'ajustage. celui ci est loin d'être parfait mais c'est normal car je n'ai pas souhaité prendre de risques à la découpe. pour enlever de la matière on a plusieurs options. On peut utiliser des limes mais quand on arrive au fond des découpes cela devient compliqué a gérer. On peut alors avantageusement remplacer la lime par une lame de scie a ruban recouverte par du papier de verre. Pour ma part, j'ai continué a travailler à la scie a ruban En tenant la partie ou je dois enlever de la matière de manière a ce que celle ci fasse un angle avec la lame de la scie, je peux utiliser la scie comme une espèce de super râpe qui va enlever rapidement l'eccès de matière. On continue les montages a blanc pour voir ou l'on en est.

ee

On peut alors vérifier l'ajustage des branches et voir un peu a quoi va ressembler l'arc une fois monté. Au final on arrive a obtenir un ajustage tout a fait correct. Si, comme moi vous êtes parfois impatient, il arrive de travailler trop vite et d'enlever trop de matière. Cela est quand même rattrapable.

ee

On va alors avoir recours à la vapeur. Pour cela j'assemble les deux parties. Je n'hésite pas a donner un ou deux coup de maillet pour que ce soit parfaitement ajusté. Ensuite je place des serre joints pour que les parties qui ne sont pas jointives le soient au maximum. je mets le tout sous la vapeur pendant 35 minutes. Quand le délais est écoulé, je resserre au maximum les serre joints en essayant de ne pas me brûler. Ensuite je laisse le tout en place jusqu' a ce que le bois soit froid au toucher (généralement, je l'oublie même le temps d'une après midi).

ee

L'ajustage des pièces est alors parfait. Vient le temps du collage. Je colle les pièces à l'époxy (smooth on EA40); pour cela je dégraisse bien les parties a joindre, j'oins généreusement les parties puis je mets le tout en place. Un ou deux coup de maillet pour l'ajustage et les serre joint. A cette étape, on peu décider de rajouter du reflex ou du deflex au futur arc en donnant un angle aux pièces assemblées. pour ma part j'ai fait en sorte d'avoir 1 1/2" de reflex c'est peu mais ça m'assure d'avoir un arc sans suivi de corde.

.e e

Une fois la colle bien sèche, il suffit d'enlever les serre joints, de nettoyer le tout et l'on peut travailler l'ébauche comme si il s'agissait d'une simple billette.